Quelles sont les nuisances environnementales ?

Artificielles,

mais aussi... naturelles

hyperconnecté
hyperconnecté

press to zoom
OURAGAN
OURAGAN

press to zoom
ht3
ht3

press to zoom
hyperconnecté
hyperconnecté

press to zoom
1/21
Les nuisances artificielles
Notre société moderne nous apporte confort et technologie. Les rayonnements non ionisants émis par toute cette technologie peuvent interférer de façon dramatique  dans le fonctionnement de nos cellules, qui communiquent de façon électrique, chimique, et en échangeant des photons et des phonons.​

Les nuisances chimiques et sonores :

la pollution des villes, les particules fines, l'épandage des pesticides, les rejets des usines, les colles des meubles, les  produits de nettoyage ménagers, certains vêtements...

la circulation, le trafic aérien, les éoliennes,

Les nuisances dues aux très basses fréquences :

tout appareil électrique génère des champs électriques et magnétiques, et ce même en n'étant pas en fonctionnement : les lampes fluocompactes, les transformateurs, les onduleurs

Les nuisances dues aux hyperfréquences :

wifi, téléphonie mobile, antennes relais, radars, certains babyphones...

Les nuisances naturelles

Nous vivons sur une planète vivante, parcourue de réseaux électriques, magnétiques, bombardée de particules et corpuscules venus de l'espace,, soumise à des éruptions volcaniques, des orages, des tempêtes...

La radioactivité naturelle : les rayons gamma ionisants, les plus dangereux, fusant du centre de la terre, mais aussi le radon 222 gaz radioactif présent dans 31 départements

Les réseaux telluriques électriques : le réseau Hartmann, le grand diagonal, les veines d'eau souterraines

Les réseaux telluriques magnétiques : Curry

                    François Léval

Formation dispensée par C. GOUHIER, Présidente du CRIIREM à l'Université du Mans

ondes em11.jpg